Google news vs Copiepresse. Le géant condamné.

En Belgique on ne badine pas avec le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Les lois existent et sont appliquées. Une ordonnance du tribunal de première instance de Bruxelles le rappelle très clairement à Google. L’entreprise se voit sommée de cesser de faire usage des articles, photos et textes des quotidiens belges francophones et germanophones que Copiepresse représente et ce à compter du 18 septembre. Sinon ? Des astreintes d’un million d’euros. Si si. Le géant semble avoir retiré les titres de la presse quotidienne de son service news. Seuls demeurent Skynet.be, 7sur7, RTL et la RTBF du côté francophone. Google news va-t-il publier le prononcé comme le jugement l’y contraint ?

La lecture du prononcé est très instructive sur les raisons qui poussent les éditeurs à agir ainsi. Sans doute les questions soulevées en janvier chez Damien et sur ce blog restent-elles encore d’actualité. Mais avec un marché publicitaire qui devrait perdre 10% par an dans les 5 années qui viennent, un jeune lectorat absent, un trafic généré par Google qui peut atteindre les 40% de la consultaiton d’un site, le modèle défendu par copiepresse et la victoire judiciaire qu’elle induit ressemble à une victoire à la Pyrrhus. Comme l’explique cette note d’InsightOut débusquée par François sans Google pas de longue traîne. Ma première sensation face à ce jugement est qu’il entérine le déclin de la presse quotidienne, qu’il précipite une approche suicidaire dans un monde numérique que les éditeurs peinent à domestiquer. La question qui me taraude maintenant c’est combien de temps avant de voir une demande de réintégration dans le site de Google ? Dans les jours qui viennent suivre le profil Metriweb des quotidiens risque d’être instructif.

Via Skynet

6 réflexions sur « Google news vs Copiepresse. Le géant condamné. »

  1. Un suicide collectif en ligne?

    Denis m’apprend qu’un tribunal belge vient de condamné Google à supprimer les sources d’informations provenant de plusieurs titres de presses représentés par l’asbl COPIEPRESSE. J’avais passé dans mes liens un article…

  2. Copiepresse gagne son procès face à Google

    Articles de l’écho, du Soir (ceci ranime d’ailleurs leur blog) et la Libre. L’astreinte de 130 millions d’euros est revue à la baisse et plafonnerait à 3 millions. Un déclin annoncé en image……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.