Enso, la ligne de commande 2.0

Je fais partie de la vieille école. Celle du command line, du shell, du doskey, d’un temps que les moins de vingt ans… blabla.

A l’heure actuelle, et bien que je sois plus pécéiste que passéiste, cela se marque par un goût immodéré pour les raccourcis claviers et une curiosité affutée pour les trucs qui me rendent la vie plus simple. Il faut dire que les clics et la souris sont, selon les heures et les jours, des supplices pour mes articulations.

Enso pour cela est un miracle. Par une simple pression de la touche <Shift Lock> ou <Caps Lock> une série de commandes pour tâches répétitives est à disposition. Qu’il s’agisse de naviguer entre les fenêtres ouvertes, de les manipuler, de faire une recherche sur Google, sur Flickr, de faire un calcul, d’insérer un Google Map, de vérifier l’orthographe, de chercher une traduction, tout est envisageable.

Un coup d’oeil à la vidéo démo d’Enso devrait convaincre les plus accros de la souris d’y risquer leur molette.

Loué sois-tu François von Shoob ! Merci d’avoir mis ce programme Windows Only (eh oui) gratuit sur ma route. SI vous n’y voyiez qu’une copie de QuickSilver lisez ceci

5 réflexions sur « Enso, la ligne de commande 2.0 »

  1. Une autre optique ce Launchy.

    Autre truc… Pouvoir retransformer en bas de casse toute UNE PHRASE TAP2E COMME UN ZOUAVE EN MAJUSCULE C4ETS QUAND MËME TOP, dans celle-ci une seule commande et trois corrections évitent les râleries usuelles dans cette situation…

    une phrase tapée comme un zouave en majuscule c’ets quand même top

  2. @Pascal : C’est par cette nouvelle que j’ai découvert le produit 🙂

    Ce qui vraiment cool c’est de pouvoir customiser ses propres shortcuts … et surtout de d’arriver à bien comprendre les raccourcis sur les raccourcis >>> comment encoder moins de lettres pour arriver à activer les commandes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.