Un bout de Flandre, HetMooisteDorp.be

Coincé dans un minuscule embouteillage ce matin sur le boulevard Reyers, je remarque sur la lunette arrière de la voiture qui me précède une autocollant (format A3) indiquant STEM Oude-Rekem et l’adresse d’un site web : hetmooistedorp.be.

C’est où ce bled ? C’est quoi ce concours flamand ? Il faut que j’aille voir.

Een, Radio 2, Het Nieuwsblad, Lannoo et Toerisme Vlaanderen sont donc à la recherche du plus beau village de Flandre. 15 finalistes (3 par province) se disputent d’abord le titre de plus beau village de la province pour ensuite participer à une grande finale « nationale » du 24 au 28 mai.

Ca vote par SMS, ça assemble des vidéos YouTube, ca pousse les municipalités à bloguer, c’est superbement kitch et informatif. Une sorte de célébration du bourg flamand nimbé de schlager à l’ancienne. Pour l’exemple une des vidéos à la gloire de Onze-Lieve-Vrouw Lombeek, le plus beau village du Brabant flamand.

Une très chouette initiative donc, qui met en lumière des petits coins trop souvent ignorés de ce côté-ci du Ring de Bruxelles. Pourtant ce qui ne lasse pas de m’étonner c’est l’aspect nombriliste de l’action. Comme si l’attractivité touristique de la Flandre et de son patrimoine ne s’adressait qu’aux flamands ou aux néérlandophones. Sans angélisme, ni diabolisation de circonstance, c’est peut-être aussi ça le charme de la Flandre, la version originale sans sous-titres pour tous.

Au final Oud-Rekem est le plus beau village du Limbourg et sera un des grands finalistes.

Le marketing outdoor à encore de beaux jours devant lui.

3 réflexions sur « Un bout de Flandre, HetMooisteDorp.be »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.