Archives pour la catégorie buzz

Startup 2.0 2008, un petit coup de pouce aux Belges

Startup 2.0 est une compétition entre start-ups européennes. Il s’agit de remarquer les 10 sociétés les plus prometteuses, populaires, aptes à buzzer tout ce qui bouge, pour qu’elles concourent grâce à vos votes devant un jury à Barcelone fin mai.

Du côté belge 2 start-ups sont sélectionnées Zilok et Radionomy.

Les règles du concours sont simples : Les 10 concepts qui comptabilisent le plus de votes seront invités à Barcelone pour la grande finale. Pour le moment, Radionomy est 22e et Zilok 106e sur 143 start-ups.

Comme dirait Yves Leterme « aux armes citoyens ! » donnons un coup de pouce à ces beaux projets de notre plat pays et envoyons vers le firmament barcelonnais la crème du web national.

Pour pouvoir voter il faut avoir un blog, si c’est votre cas n’hésitez pas à vous rendre sur le site pour soumettre votre vote et soutenir Radionomy et/ou Zilok.

Opération coup de pouce

Y’a Numerama, l’ex Ratatium, qui a mal à son PageRank Google.

Faut dire qu’en SEO changer l’URL de son site c’est considéré comme un suicide. Que Google c’est bien souvent plus de 50% du trafic d’une site à orientation nouveaux médias et que donc ce n’est pas la meilleure idée de faire un switch de cette ampleur sans avoir préalablement préparé le terrain.

Mais comme on adore leur plume et leur point de vue sur notre monde tout numérique ce serait bête de ne pas les remercier en leur donnant un petit coup de pouce.

[buzz] Un week-end Bongo

Si vous n’aimez pas les récits de consommateurs heureux passez votre chemin car sur ce coup-ci et sans forcer je vais être dithyrambique. Rien de technoïde à vanter juste le plaisir de partager la découverte d’un lieu enchanteur grâce à une formule de réservation hôtelière sympathique.

La formule
Grâce aux bons soins de Duval Guillaume pour le compte de weekendesk.be j’ai eu l’opportunité de recevoir un chèque Bongo pour effectuer une escapade en Wallonie. Valeur faciale 159,90 €.

Je n’avais pas une idée claire du concept, sachant toutefois qu’il s’agissait d’une sorte de chèque cadeau pour une activité à échanger. J’ai donc commencé à fouiller les offres du site (30 hôtels) et moi qui ai souvent le tort de considérer la Wallonie comme une aire de lancement vers la France, un paysage à la E411 ou la E19, j’ai eu la très agréable surprise de découvrir des lieux qui m’ont donné envie d’aller les découvrir. Soit pour l’attrait de leur table, de leurs installations thermales ou de leur cadre. Je dois bien admettre que j’ai été enchanté par la formule qui m’a laissé le choix de ma destination et je suis assez séduit par l’idée de pouvoir offrir à mon tour ce genre d’expérience ou de découverte.

Le lieu
Dans le catalogue des possibles pour ce week-end automnal mon choix s’est porté dans la région de la Haute Meuse dinantaise sur Le Castel les Sorbiers. Un « château » dans un domaine de 18 hectares en bord de Meuse à une heure de route de Bruxelles, un jet de couque de Dinant et à quelques pas de la France.

La table est bonne (gibier et les très bonnes croquettes de chou-fleur), les vins abordables, le personnel accueillant, le bar dispense des bières locales et regorge de jeux de société pour s’alcooliser en s’amusant. On accueille les familles, les enfants facétieux et les séniors avec la même amabilité, les chambres d’un confort sans ostentation ont permis à mon couple et mes deux enfants de dormir loin des nuisances de Zaventem, de se réveiller avec le givre et le brouillard lourd qui danse sur la Meuse et de faire un sieste digestive comme je devrais en faire plus souvent tellement elles me mettent de bonne humeur pour longtemps.


Agrandir le plan

On avait même le droit d’aller visiter des brasseries, mais comme on est plutôt vieilles pierres on est allé voir la Citadelle…