Archives pour la catégorie pub

AdSense Google avec scroll

Découvert ce matin sur mon blog la nouvelle fonctionnalité des formats publicitaires AdSense de Google : le scroll.
Comme montré sur la vidéo il est possible de passer en revue les messages publicitaires, l’intégration AJAX & CSS est propre puisque sans rien changer à mon code les couleurs etc. sont respectées.



Il semble de ce feature soit en test depuis la première semaine de décembre 2007.

Pages d’or: le web2.0 est-il si simple ?

Truvo (anciennement Promédia) via son site Pages d’or embrasse la vague du web2.0 pour proposer au quidam de noter et commenter les services de ses annonceurs. Pour un explication détaillée le slideshow suivant est proposé.

On peut noter que le service répond aux mouvements de l’été que Google Maps avait fait et que j’avais commentés, à savoir permettre le feedback utilisateur, que c’est sans doute la première fois que cela se fait à cette échelle en Belgique (au-delà des secteurs comme sur Resto.be). Toutefois en l’état ce n’est qu’un gadget. On ne peut pas dire que le service soit d’une grande utilité puisqu’il n’est pas possible d’effectuer de tri sur ce paramètre.

A ceci s’ajoutent les habituelles réserves sur l’opportunité de soumettre au vote ses clients, des sociétés, des indépendants ayant payé pour leur intégration dans un index. Payer pour se faire démolir c’est moins bien que gratuitement. Les commentaires et leurs dérives sont à la portée du premier mécontent, concurrent venu qui lui ne semble pas mis en avant, en quoi ces avis sont-ils ceux d’experts ?

De plus le service est pour l’instant d’un point de vue Le service ayant souffert d’une faille de sécurité particulièrement fragile puisqu’il est possible permettant d’insérer du code javascript, de modifier le DOM, de faire appel à des iframes et donc de compromettre les pages du service voir jouer avec les données d’autres utilisateurs a été très promptement modifié. Pour l’exemple j’aivais « un peu » caviardé la page de Truvo Bruxelles. Logo Google, Iframe vers resto.be et lien qui diffuse en alerte le contenu des cookies… Screenshot. Une démonstration si il en est que les maladies de jeunesse, les oublis ou les phases de tests sont surtout pour les projets reposant sur l’input des utilisateurs un poste incontournable dans un projet web actuel.

J’espère que cette démarche incitera d’autres players à ouvrir leurs services à ce type de pratiques

Emakina & Home Entertainment Services comdamnés

Home Entertainment Services, la maison-mère de la société de locations de DVD « DVD-Post », et l’agence internet Emakina, à l’origine de la campagne « Rent-A-Wife », ont commis une infraction à la loi anti-discrimination, a conclu ce lundi le président du tribunal de commerce de Bruxelles.

Apparement en avril nous étions bien en droit de trouver la blague de l’agence pas drôle, d’y trouver à redire et de condamner ces pratiques de beauf.

Le bloqueur bloqué

Why FireFox is Blocked est un site militant qui veut rendre « illégal » l’usage des ad blocker type Ad Block Plus. Au départ le site bloquait tous les utilisateurs de FireFox les soupçonnant de faire usage du plugin qui nettoie la pub.

Le code modifié est en ligne sur leur site. Ce peut-être utile si vous voulez vous fâcher avec vos utilisateurs. Si il venait à réellement se répandre il faudrait remettre au goût du jour le filtrage via fichier hosts, là personne n’y pourra rien.

<script>
if(document.all){ci= new Array(1,2);}
else{ci=Components.interfaces;}
if(« nsIAdblockPlus » in ci){
document.write(‘ad block detected’);
var bod = document.getElementsByTagName(« html »);

bod[0].innerHTML = ‘<p align= »center »><font face= »Century Gothic »><b>This page cannot be
displayed because ad blocking software has been detected.</b></font></p>’;
}
</script>

Orange bleue : marketing d’opportunité

Mateusz avait noté l’utilisation de l’image d’Yves Leterme et de Joëlle Milquet par des publicitaires « opportunistes ». L’orange-bleue est porteuse.

Il est vrai que le pathos entourant la formation du gouvernement et le détricotage du Royaume est propice à l’utilisation des sentiments forts qu’il induit pour faire voir son fonds de commerce.

Dans ce créneau petit coup de chapeau à Nikon qui réagit et exploite non pas la situation mais bien les qualités techniques de son produit et les événements que les clichés des notes de Monsieur Dehaene ont pu provoquer.




Via Tijs