Archives pour la catégorie ajax

ajaxWrite : Traitement de texte online, Word like

AjaxWrite c’est le look et les fonctionnalités de Microsoft Word dans un browser. Suivant les traces d’un Writely, ajaxWrite se promet comme d’autres de redéfinir l’industrie du logiciel.

J’ai pu faire un premier essais, concluant du point de vue de l’ergonomie, il s’agit bien d’un quasi clône de Word, pour le reste l’export vers Word n’a pas fonctionné pour moi.

Au vu du buzz autour de l’application il convient de laisser passer la vague et d’aller faire une visite quand la hype sera un peu redescendue.

Ruby : essayez-le dans votre browser

Etant de plus en plus à collecter de l’information sur Ruby, j’ouvre une nouvelle catégorie dans ce blog. Pour retrouver les différentes trouvailles sur le sujet vous pouvez consulter mes liens sur del.icio.us/quinze/ruby

Depuis quelque temps j’ai envie de trouver le moyen de tester le langage de programmation Ruby, il y a 2 petites semaines j’ai mis la main sur ce site : http://tryruby.hobix.com/
Il offre la possibilité de suivre une introduction pas à pas à la syntaxe de ruby. C’est clair, limpide et bien fait. Une fois ceci fait vous avez tout le loisir de continuer à entrer vos commandes dans l’interface et vous faire la main.

Gollum: le navigateur Wikipédia

Gollum est un navigateur facilitant la consultation de l’encyclopédie Wikipédia. Il est l’oeuvre de Harald Hanek. Celui-ci propose également un petit code javascript permettant d’invoquer Gollum depuis n’importe quelle page web, facilitant grandement la définition de termes.

Dès à présent je ferai usage sur ces pages d’un lien spécial. au fond légèrement rosé et souligné en pointillé. Ceci signale un terme définit dans Wikipédia. En un clic vous accéderez à à la fenêtre de gollum et au terme choisi.

via : Ajaxian

Meebo: IM Ajax

Voici un application bien pratique : meebo. Un module AJAX qui permet de se connecter simultanément aux 4 grands réseaux d’Instant Messaging (IM): ICQ/AIM, Yahoo! Messenger, GTalk/Jabber et MSN intégrés dans une seule fenêtre, les buddy lists étant consolidées. Facile !

D’ici à ce que certains intègrent cela dans un netvibes, start.com, ou une page avec la même « stickyness » et adieu les client à installer.

Quand on vous dit qu’il se passe quelque chose.