Archives du mot-clé emcdda

EMCDDA : Fliquer les égoûts

Je vous parlais hier d’intelligence collective ou de collecte d’informations sur de larges groupes de personnes afin de mener de nouvelles analyses comportementales.

L’actualité européenne m’offre un bel exemple de mise en pratique : l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDDA) présentait aujourd’hui un rapport sur les technique d’analyse des eaux d’égouts pour quantifier et géolocaliser la consommation de drogues.

Un long document en anglais parlant de produits décelables, de métabolisme, d’éthique et de technique de recoupement des données.

C’est un travail multidisciplinaire de grande envergure qui est suggéré pour que si ce projet devient réalité il soit un travail scientifique crédible.

Le chapitre 5 sur l’échantillonnage géoréférencé des eaux usées et statistiques spatiales appliquées permet d’avoirr une idée de l’aspect méthodique du plan envisagé et de la portée des recoupements de données envisagés (données socio-démo, revenus, etc…)

Voici le résumé en français qui est fourni sur le site de l’EMCDDA

L’utilisation de cartes par les scientifiques du domaine de la santé, en tant qu’outil précieux pour la compréhension des interrelations complexes existant entre les êtres humains, les maladies et l’environnement, est analysée par Fátima Pina.

Des cartes peuvent être utilisées en complément d’autres informations et outils d’analyse statistique spatiale, d’épidémiologie et de santé publique, afin d’améliorer notre compréhension de la survenue et de la localisation d’événements sanitaires.

Les systèmes d’informations géographiques offrent des options d’analyse spatiale en permettant de superposer différentes cartes pour déterminer des relations topologiques de connectivité, de proximité et de contiguïté.

Cela revêt une importance particulière pour l’épidémiologie des eaux d’égout.

Si les médecins sont intéressés on peut supputer que la maréchaussée le sera également. Un chapitre éthique aborde les questions soulevées par cette approche, jusqu’où les capteurs peuvent-ils être installés ? Où s’arrête notre vie privée quand ils s’agit de déjections ?

Si vous deviez développer une parano aigüe suite à cette info, il vous reste le truc imparable popularisé par les Nuls.