Archives du mot-clé opensocial

Beacon vs OpenSocial

J’ai beaucoup bookmarké d’articles sur les 2 grosses annonces de la semaine Beacon & OpenSocial.

Beacon est l’initiative de FaceBook pour fédérer des sites d’ecommerce pour échanger des données sur les usages de leurs utilisateurs communs.

OpenSocial est l’initiative de Google pour fédérer les réseaux sociaux autour d’une plateforme facilitant la diffusion d’applications en leur sein.

Ces deux mouvements sont symétriquement opposés, chacun comblant son retard dans le domaine de l’autre. Et il est vrai comme le note Dave Winer que le renforcement du modèle publicitaire basé sur la proximité social et la viralité des choix et actions est bien plus sexy que la pub contextualisée. Même si c’est ce qui assure à Google une hégémonie indiscutée sur le secteur depuis 7 ans.

Il est vrai que si mes préférences de consommation sont propagées vers mes amis comme le sont mes choix applicatifs, l’upload de mes photos, ma vie online devient un long plaidoyer pour les marques et produits que je préfère.

L’année 2008 promet d’être particulièrement palpitante sur ces 2 sujets.

OpenSocial la vidéo explicative

C’est en anglais 😉

Près d’une heure de vidéo pour faire le tour d’OpenSocial l’initiative de Google pour simplifier l’accès aux données des utilisateurs de réseaux sociaux et démultiplier la facilité avec laquelle un développeur peut faire interagir ses développements avec ceux-ci.

Les 15 premières minutes sont les plus éclairantes sur le concept d’API ouverte et partagée d’OpenSocial. Avec le soutien de ses partenaires l’API de Google permet de toucher 200 Millions d’utilisateurs. Pour ce faire rien de plus simple il suffit de maîtriser HTML et Javascript et de coder une application.
Les services principaux de l’API permettent de récupérer des données personnelles (who I am), des données sur le réseau (who I know), celles concernant les activités (what i’m doing). Le plus marquant est à mon sens la notion de persistance (no server needed to store application data) qui permet de ne pas devoir déployer des serveurs pour héberger les données recueillies par son application, ce qui fait de facto disparaître la barrière à l’entrée.

Il est clair que le modèle (multi-réseaux & hébergement de données) devrait tailler des croupières à FaceBook, pourquoi faire pour un quand on peut faire pour tous ?

PS: La fin de la vidéo touche au business (LinkedIn & Viadeo) plutôt encourageant et surtout se termine par un speech du CEO de MySpace qui rapplelle que sa plateforme a toujours été « ouverte », quel gag 😉