Archives du mot-clé tibet

Tibet 2008

Quelle sera la réaction de la Belgique face aux événements en Chine ? On sait que le COIB souhaite que ça se calme, mais considère qu’il faut y aller. La France bruisse d’appels au boycott de la cérémonie d’ouverture par les autorités. Et quid du Royaume ? Les politiques s’y mettent. M. Reynders fait comme le président français, Bert Anciaux Monsieur Sport du Nord lui n’ira pas aux festivités d’ouverture mais pas parce qu’il pense à boycotter la cérémonie, juste parce qu’il n’est pas très « protocole », ça fera plaisir aux opposants du régime. Les blogs sont plutôt silencieux. C’est Pâques.

La Chine elle en appelle à ne pas politiser les JO.

Depuis la sélection de Pékin comme ville hôte des Jeux on pouvait préssentir que le malaise serait certain. Un géant pareil ça se ménage et ça ne change pas vite. Or la politique de l’autruche, de la demi-mesure et du ménagement diplomatique prévalent avec l’Empire du milieu depuis une dizaine d’années. Surprise le Tibet se soulève, on réprime durement, on musèle la presse et YouTube. China as usual en fait.

Je n’y étais pas mais j’ai un sentiment de Berlin 36. On va parader en grande pompe chez ceux qui ne respectent pas les règles du jeu, les droits de l’homme, les fondements de nos sociétés démocratiques, mais c’est normal, car on les aide, on va les pousser à s’améliorer, à voir comment ils devraient évoluer. On sait qu’à Berlin ça n’a pas été le cas.

Ce qui me pose question c’est ce qu’en pensent les athlètes ? Ca leur plait d’aller défiler en Natan à la cérémonie d’ouverture ? En l’abscence des politiques, dans un air pollué et une société opprimée est-ce mieux ? Ca rime à quoi ? A pas grand-chose en soi mais personne ne semble leur donner la parole pour l’instant.

Si c’est sans doute l’occasion de mettre en lumière, non pas les créateurs belges (la princesse Mathilde s’y emploie assez bien), mais les distorsions de la société chinoise, de militer, ce n’est sans doute pas dans les habitudes des sportifs. Ni des politiques et je suis curieux de voir quelles seront les actions de nos représentants. Vont-ils manifester une solidarité avec l’une ou l’autre cause ? Est-ce permis ? Vont-ils être absents ? La politique de la chaise vide ne donnera rien à voir, rien à transmettre. Avec max 88 athlètes et une kyrielle de politiques on devrait pouvoir faire un « happening » militant. Mais peut-être que cela n’entre pas dans les convenances de ce genre de mascarade.

Chez Amnesty le site IsaveLives.be reprend les actions en cours autour des JO et de la Chine.