Yulbiz 2 : voir les potes et peut-être plus loin

Le Yulbiz c’est cool. On boit des bières, des laits russes, des rhum coca, on revoit qui sur Bruxelles version francophone (Aux armes citoyens !) s’investit dans les réseaux sociaux, qui travaille en agence. On fait des photos, on répond aux journalistes. On a un peu l’impression d’être en famille.

A l’approche des fêtes cela fait toujours chaud au cœur de ne pas se sentir seul. Il est gratifiant de voir Mateusz promener son exemplaire de Lobby, dont la taille est proportionnelle à la boîte à gants d’un Q7 Audi qu’il n’a pas, ou de joker avec Damien sur l’art et la manière d’optimiser sa réactivité aux AdWords Google (silicone, dvd, seo, …), de se moquer du bobo gadgeto geek qui ne fait pas partie du clan.

Mais au-delà de maintenir les liens de ces amitiés lâches (au sens de « sans tension ») de s’échanger des badges (ils furent nombreux à succomber à mes techniques de distribution) que peut donner ce collectif informe ? Ces connexions distendues ?

In fine cette proximité d’intérêt ne devrait-elle pas servir d’autres intérêts que notre seul contentement social, notre base grégaire ?

Vinch on va manger quand tu veux 😉

6 réflexions au sujet de « Yulbiz 2 : voir les potes et peut-être plus loin »

  1. remarque constructive… interessant.

    Néanmoins j’espère que volonté de mieux faire ne veut pas dire changement d’optique. garder l’aspect conviviale c’est important 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *