Diffusion de l’information à l’ère de twitter

Depuis 3 mois tout le monde parle de real-time web, Dave Winer aujourd’hui dissèque les avantages de twitter face à Google (rien que ça). Moi je préfère faire un bon petit graphique mâtiné de longue traine pour faire clair.

news_spreading_at_twitter_age

Comme les twitereurs dont je suis friand disent que les petits bonshommes ne sont pas clairs immédiatement, ils représentent l’impact en terme de personnes touchées par un média. La courbe orange c’est donc vous, l’audience, les gens.

Merci à janosizoltan, xdamman, zorrobiwan, damienvanachter pour leur feedback

5 réflexions au sujet de « Diffusion de l’information à l’ère de twitter »

  1. Très bon graphe, merci Denis ! Je te le piquerai certainement… avec copyright bien entendu ! Comment évoluera la courbe (dite des ‘petits bonshommes’) d’ici à 5 ans selon toi ?

  2. Merci CEd et pas de souci pour l’usage.

    Je pense que l’on est au début de la diffusion en temps réel. Ici je ne parle que de twitter mais on peut y ajouter friendfeed et Facebook.

    Donc à moyen terme la courbe devrait connaître un fléchissement sur sa droite (la presse ne devrait vraiment pas aimer 2009 et 2010) et une augmentation sur sa gauche (tous les jours plus d’adeptes du « microblogging » ou du journalisme de lien)

    C’est quand même une piste intéressante pour un PQR ces développements, non ?

  3. Oui, la PQR est ‘relativement’ épargnée et voit plus d’opportunités que de menaces dans cette tendance. La suite nous dira si elle parvient à exploiter tout cela de manière intéressante et… rentable (voir profitable, mais n’en demandons pas trop dans un premier temps) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *