Archives de catégorie : blogueurs

Podcast : interview par Pascal Claude

Voici le podcast de l’interview menée par Pascal Claude pour Matin Première.

La question centrale à laquelle François Lamotte et moi répondions était : « Pieter de Crem trouve la blogosphère dangereuse… Faut-il lui donner raison ?  »

Pieter De Crem & les blogs



Pieter De Crem, première mise en ligne par Bart Claeys.

Pieter De crem est un homme politique flamand, Ministre de la Défense, dont les déboires récents avec les blogueurs et particulièrement sa sortie au parlement sur le danger du phénomène des blogs; démontrent à quel point la génération politique actuelle ne prend pas la pleine mesure du monde et de la complexité à laquelle elle est confrontée.

Bien sûr que toute apparition publique est potentiellement relayée.
Bien sûr que les médias s’informent sur le web, bien sûr que le travail parlementaire peut-être alimenté par ce qui s’écrit en ligne.

Mais delà à envisager l’expression du citoyen via les blogs comme un danger ! Ce « non évènement » renvoie l’image d’une classe politique dont la présence en ligne est déficitaire, qui ne conçoit pas le bouche à oreille comme le plus rapide véhicule de l’information et qui s’étonne que ses errements (aller à New York parce qu’il ne se passe rien à Bruxelles) soient colportés et donc discutés.

C’est à se demander si à New York entre deux verres l’équipe De Crem a entendu parler de l’équipe Obama ??? De sa gestion des rumeurs, de sa veille, de ses actions ? Obama mais si vous voyez le type dont les manières font débat à Charleroi !

En tout cas De Crem s’est depuis ce jeudi fait une belle tripotée d’opposants dans la blogosphère belge, qui réplique à sa manière…

La RTBF, QALU & Franck Istasse sont sur un bateau

Hier Questions à la Une diffusait un reportage sur les théories conspirationnistes qui fleurissent online et livrait au final une jolie charge corporatiste orchestrée par Franck Istasse sur les blogueurs.

En gros la majorité des gens regardaient les diables, les experts et les élucubrations de Franck Istasse n’auront pas grand impact (sauf peut-être à refroidir la blogosphère sur les futures initiatives de la maison Kafka), on peut toutefois se questionner comme Jean-Yves Huwart sur le traitement du sujet.

Comme Malou le note dans un commentaire j’apparais fort haut dans le ranking google donc si vous cherchez où ça débat allez voir chez Diederick Legrain (le journaliste de traverse), Gaetano où Alain Gerlache nuance, sur twitter où ça se lâchait live et bien sûr sur le site info de la RTBF.

On y lit des choses du genre :

L’équipe à Defossé a réussi à monter le plus grand comble du reportage télé : tenter de donner une leçon de journalisme (aux pouilleux amateurs du net) tout en ne respectant pas les plus basiques règles éthiques (subjectivité maximale, montage bien pensé, disproportions, amalgames, …).

Le débat continue vendredi en radio et Charles Bricman en sera… il nous en parle aussi.

La crise pour les nuls : le blog de l’été

Lancé en juin le blog la crise pour les nuls propose un décryptage, des commentaires et des analyses, des conseils de lecture sur la crise financière qui nous touche.

Credit crunch, prix pétroliers, subprime, tout tout vous saurez tous sur nos ennuis… (air connu)

Histoire d’avoir autre chose que la comm’ de Fortis, les pleurs des épargnants et ses propres interrogations pour passer l’été, voire beaucoup beaucoup plus de temps sous les auspices de la crise.

I Get A Kick Out Of You

Vous devriez sous peu ne pas pouvoir éviter cette chanson de Cole Porter. Même si j’ai un faible pour l’instrumentale d’Oscar Peterson ou la reprise de Jamie Cullum, « I Get A Kick Out of You » est le gimmick musical d’une pub qui se tournait pile-poil à l’endroit où une ribambelle de blogueurs s’était donné rendez-vous pour se voir.

free music

Quelle bonne idée de choisir son lieu de tournage en fonction du nombril de la blogosphère francophone belge. Les marketeux belges sont forts.

Je crois, même si je sais que j’ai tort, que c’est Cantillon qui faisait sa pub. Les autres brasseurs n’oseraient pas reprendre un hymne à la gloire de l’alcool, du champagne, de la cocaïne, etc. qui ne peuvent rivaliser avec l’aaaamour ou les relations humaines.

free music

Même si c’était du off, c’était bon de voir la ribambelle et comme d’hab’ de grégariser avec un compagnie comme la vôtre.

Photo eMich