Le miroir magique interface du futur ?

The Big Space et Paxar commercialisent depuis peu un miroir magique (terme générique pour les miroirs écrans) muni d’un lecteur RFID qui permet de consulter de l’info liée aux produits que l’on enfile et qui sont tagués par une puce. Selon Le Monde Prada en aurait installé un (sans doute dans son Epicenter de SoHo) à New York.

La première Blanche Neige venue peut connaître les conseils d’entretien de son futur achat, la disponibilité dans d’autres tailles, coloris ou obtenir des conseils pour coordoner son petit top rayé rose avec une jupe en stock.

D’autres applications modernes sont liées au miroir comme celui de IconNicholson qui permet de se voir habillée de vêtements que l’on enfile pas, de prendre des photos ou de la vidéo et de les envoyer à son réseau d’ami(e)s pour des conseils et une expérience de « Social Retailling » et celui d’Accenture Lab qui simule des modifications corporelles…

Reste sans doute d’une fascination narcissique le miroir comme interface de communication avec des systèmes d’information in store risque de faire du tort aux simples lecteurs de codes barre, aux écrans tactiles voire aux simples vendeurs… enfin si on a 10.000£ à y consacrer.

2 réflexions sur « Le miroir magique interface du futur ? »

  1. C’est fou ca, ca me rappelle un fil dont j’ai oublier le nom
    Le truc du mirroir qui reflete les vetements qu’on a pas encore mis c’est pas mal…

  2. Nous ne sommes qu’au tout début de l’utilisation des puces RFID. Elles vont "exploser" dans les mois et années qui viennent…
    Henri

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.