Orange bleue : marketing d’opportunité

Mateusz avait noté l’utilisation de l’image d’Yves Leterme et de Joëlle Milquet par des publicitaires « opportunistes ». L’orange-bleue est porteuse.

Il est vrai que le pathos entourant la formation du gouvernement et le détricotage du Royaume est propice à l’utilisation des sentiments forts qu’il induit pour faire voir son fonds de commerce.

Dans ce créneau petit coup de chapeau à Nikon qui réagit et exploite non pas la situation mais bien les qualités techniques de son produit et les événements que les clichés des notes de Monsieur Dehaene ont pu provoquer.




Via Tijs

4 réflexions sur « Orange bleue : marketing d’opportunité »

  1. Et dans 19 jours on ouvre une bonne bouteille de vin avec un petit morceau d’Explorateur ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.